Comment prévenir ou traiter l’oïdium sur la courgette ?

par 295mem

L’oïdium est une infection fongique qui affecte de nombreux légumes, particulièrement la courgette. Si vous êtes un jardinier, vous devez sans doute savoir à quel point il peut être difficile de protéger vos plantes contre cette grave infection. Heureusement, il existe plusieurs méthodes de lutte contre l’oïdium qui permettent de préserver la culture de courgettes. Découvrez-en un peu plus dans cet article.

Présentation des oïdiums

Les oïdiums, encore appelés champignons blancs, sont des organismes fongiques qui se nourrissent en se fixant à la surface de l’épiderme de leurs hôtes. Ils se servent de leurs suçoirs pour extraire les nutriments présents dans les légumes afin de se nourrir et de se développer. Dans le cas des cucurbitacées, il existe deux espèces d’oïdiums courantes, en l’occurrence l’Erysiphe cichoraceum, et le Sphaerotheca fuliginea. On rencontre souvent ces deux espèces dans les cultures sous abri comme dans les cultures en extérieur. Les cucurbitacées susceptibles d’être touchées par cette infection fongique sont :

  • Les melons ;
  • Les concombres ;
  • Les courges ;
  • Les courgettes ;
  • Les potirons et les potimarrons.

Il existe diverses souches pour chacune de ces espèces. La plupart de ces souches font leur apparition après que des semences résistantes ont été diffusées en grande proportion.

La prévention comme moyen de lutte contre les oïdiums

La prévention est l’un des meilleurs moyens d’éviter l’oïdium sur les plantes de courgettes. Il est important de planter des variétés résistantes et d’assurer une bonne circulation de l’air autour des plantes. Il faut surtout éviter de planter des courgettes trop proches les unes des autres. Cela permet aux oïdiums de se répandre plus rapidement. Par ailleurs, il est conseillé d’arroser régulièrement les plantes et de fertiliser le sol. À travers ces actions, vous renforcez les défenses naturelles de la plante contre les infections fongiques et bactériennes.

Le traitement des oïdiums avec le bicarbonate de soude

Le traitement des oïdiums avec le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un produit naturel et peu coûteux qui peut être utilisé pour lutter contre l’oïdium sur la courgette. Mélangez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau, puis ajoutez une cuillère à café d’huile végétale et quelques gouttes de savon doux. Ensuite, appliquez le mélange sur les feuilles de courgette affectées par l’oïdium. Enfin, répétez l’opération tous les 7 jours pour avoir un résultat optimal.

Le traitement des oïdiums avec du soufre

Le soufre est un fongicide naturel qui peut être utilisé pour lutter contre l’oïdium sur la courgette. Il est important de ne pas utiliser de soufre en quantité excessive, car cela peut causer des dommages aux plantes. Utilisez simplement de la poudre de soufre sur les feuilles de courgette affectées. L’opération doit être répétée toutes les 2 semaines pour un résultat optimal.

Le traitement des oïdiums avec du lait

Le lait peut être utilisé comme traitement des oïdiums sur la courgette en raison de ses bienfaits dans de nombreux aliments. Mélangez un verre de lait avec de l’eau, puis appliquez le mélange sur les feuilles de courgette affectées. Dans ce cas, l’opération doit également être répétée toutes les 2 semaines pour un résultat optimal.

Le traitement des oïdiums avec des décoctions de prêle

La prêle est une plante écologique riche en silice qui peut être utilisée pour renforcer les défenses naturelles des plantes contre les maladies fongiques. Pour préparer une décoction de prêle, il faut ajouter 100 g de prêle séchée dans 1 litre d’eau et faire bouillir pendant 30 minutes. Appliquez la décoction sur les feuilles de courgette affectées toutes les 2 semaines.

Articles similaires

4/5 - (6 votes)

Laissez un commentaire

Pousse Pousse

Sur ce blog, des professionnels et des experts partagent avec vous les meilleurs des conseils, des astuces et des informations indispensables sur des sujets comme l’écologie, le DIY, la maison et l’alimentation. Découvrez-les donc en parcourant nos différents contenus. Une question ou une préoccupation ? Contactez-nous maintenant et nous vous répondrons immédiatement.

Suivez-nous sur

@2023 – Tous droits réservés. Pousse Pousse