Que faire en juin au potager ?

Les jours rallongent et les températures remontent : pas de doute, ça sent l'été ! Après les Saints de glace, il n'y a plus aucun risque de gelées. Dans votre jardin sont apparues de jolies pousses prometteuses, et peut-être même les premières fleurs... Toutes les conditions sont réunies pour que votre projet de potager prenne racine et vous offre très bientôt de bons légumes d'été. Pousse Pousse a compilé quelques petits conseils pour prendre soin de votre coin de verdure. Au programme : des plantations, de l'entretien et quelques précautions à prendre !

1. On plante encore !

C'est le dernier moment pour planter : 

Salades estivales (roquette, pourpier), radis mais aussi tomates, courgettes, aubergines, poivrons, piments, melons, concombres et cornichons si ce n'est pas encore fait. Il vous reste encore quelques jours pour les repiquer et leur laisser le temps de bien pousser. N'attendez pas trop pour pouvoir profiter de vos légumes avant que le froid ne revienne ! N'oubliez pas de placer des tuteurs pour soutenir vos plants de tomate et de concombre. 

Le moment parfait pour semer : 

Toutes les herbes aromatiques qu'on aime déguster l'été : basilic, estragon, aneth, persil, thym, marjolaine, coriandre, sauge, laurier-sauce, etc. 

Juin, c'est aussi le bon mois pour anticiper ses futures récoltes ! On commence à préparer les plantations qui produiront dès la fin de l'été et à l'automne : semis de choux, de céleri, de courges, de fenouil, de poireaux, de haricots... Il est encore temps de semer carottes, betteraves et pois.

2. Biner, éclaircir, pailler... On observe et on bichonne !

Sortez la binette, c'est le moment de casser la croûte (de terre) ! Il va falloir ameublir la terre autour de vos plants, biner et désherber le sol pour l'aérer et le nettoyer. Cela permet une meilleure circulation de l'air, de l'eau et ça limite aussi la prolifération des mauvaises herbes. 

Profitez-en pour sélectionner les plants que vous allez garder. Éclaircissez-les en ne conservant que les plus costauds. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté d'avoir des plants en bonne santé et une belle production ! 

Refaites une beauté à vos plants de tomate : surveillez l'apparition des gourmands et pincez-les pour les enlever, ainsi que les feuilles les plus proches du sol et toutes celles qui sont en mauvais état, jaunes et fanées. Pour en savoir plus sur la tomate, nos 12 astuces sont ici

Les premières grosses chaleurs arrivent, alors ne lésinez pas sur l'arrosage ! Vos plants sont encore tout jeunes et donc fragiles. Votre potager a besoin d'eau, le plus régulièrement possible. Pour éviter d'arroser pour des prunes, faites-le tôt le matin ou dans la soirée. L'eau aura le temps de pénétrer plus profondément dans la terre, avant que le soleil ne pointe le bout de son nez. 

Paillez le sol, vous ne le regretterez pas ! Le paillage limite l'évaporation de l'eau, ce qui permet d'espacer les arrosages en maintenant une bonne humidité au sol. C'est aussi le meilleur moyen d'empêcher les mauvaises herbes de pousser. Selon la surface dont vous disposez, vous pouvez utiliser de la paille mais aussi des feutres végétaux, des déchets de tonte, de la mousse humide, des feuilles de fougère ou des orties... L'idée est d'"isoler" la terre tout en la laissant respirer pour ne pas empêcher les échanges. Pour un paillage au top, pensez à le remplacer régulièrement.

3. Maladies, insectes... Dites "non" aux parasites !

Chaleur et soleil font notre bonheur et celui du potager... Le hic, c'est que ces conditions très favorables profitent aussi aux maladies et à toutes sortes de petites bêtes friandes de bons légumes. Protéger, prévenir et soigner : voilà les missions qui vous attendent en ce mois de juin. Il est temps de dégainer vos meilleures armes : un oeil de lynx et les remèdes naturels by Pousse Pousse ! 

Le savon noir

Antiseptique et insecticide, le savon noir fait des merveilles contre les pucerons, les cochenilles, les acariens, mouches blanches et de nombreuses chenilles. Diluez 3 cuillères à soupe de savon noir liquide ou une cuillère à soupe de pâte de savon noir dans 1 litre d'eau et mélangez bien. Versez la préparation dans un pulvérisateur et vaporisez sur l'ensemble du feuillage (sans oublier le dessous de feuilles) le matin ou le soir "à la fraîche". 

Le bistrot à limaces

Si l'abus d'alcool est dangereux pour notre santé, il l'est aussi pour celle des gastéropodes. Fort de ce constat, n'hésitez pas à installer un récipient rempli de bière non loin de votre potager. Irrésistiblement attirés par le doux breuvage, limaces et escargots délaisseront enfin vos salades ! 

Les décoctions et purins

Préparer des décoctions maison, c'est pas sorcier ! À base de prêle, d'orties, d'ail ou de pissenlit, elles sont très utiles pour donner un coup de fouet à votre potager ou chasser certains indésirables (champignons ou nuisibles). Peu onéreuses, faciles à préparer, leurs vertus sont si nombreuses que vous ne pourrez plus vous en passer au jardin ! 

Petit rappel : pour prévenir le mildiou, l'ennemi n°1 de vos tomates, veillez à arroser le pied des plans uniquement, mais jamais leur feuillage ! Quelques coquilles d'oeuf écrasées dans la terre seront également très efficaces.

  • Partager ce contenu

Suivez-nous sur
@poussepousseoff