Que faire dans mon potager en novembre ?

Que faire dans mon jardin en novembre ?

Automne, feuille, bois, novembre

Nous sommes au beau milieu de l'automne mais les faits sont là, impossible d'y échapper : l'hiver arrive... Novembre l'annonce haut et fort, avec une redoutable baisse des températures et des journées de moins en moins longues... Certes, la météo fait grise mine mais la nature, elle, poursuit son cycle sans se poser de questions. Elle s'accorde une période de calme, laissant la terre se reposer un peu et se régénérer. Au potager, les saisons froides sont essentielles : elles lui permettent de reprendre des forces en attendant le printemps. Comment lui donner un coup de pouce ? Si vous n'avez pas envie de poireauter tout l'hiver, Pousse Pousse vous donne quelques tuyaux. Ils vont vous encourager à prendre soin de votre jardin en automne. Avec ces astuces bio, vous allez devenir un pro du compostage et faire la meilleure préparation du potager possible pour que votre jardin soit fin prêt dès le retour des beaux jours !

Un jardin nickel et bien protégé pour affronter l’hiver

Si ce n'est déjà fait, il est temps d'enlever les dernières traces des plantations passées. Arrachez les derniers plants de tomates, les plantes aromatiques annuelles (basilic, cerfeuil...) et récoltez les derniers légumes automnaux qui peuvent l'être. Laissez en place les légumes-racines, les légumes-tiges et les salades d'hiver (poireaux, navets, choux d'hiver, cardons, frisée et mâche...) qui pourront continuer à être récoltés, paillez-les ou buttez pour les protéger du froid. Il va falloir également pailler le pied de certaines plantes aromatiques vivaces (romarin, laurier sauce), les mettre sous cloche (persil, estragon) ou les couper à ras, comme la menthe par exemple. Pour finir, ratissez régulièrement les feuilles mortes et tous les déchets végétaux qui pourront alimenter votre tas de compost.

On se met au compostage

Bio, économique et écologique, le compost est un précieux allié du potager, à mettre en place sous la forme d'un tas ou dans un bac. À vous de l'alimenter avec tous les déchets organiques à votre disposition (feuilles mortes, tiges fanées, épluchures de fruits et de légumes, coquilles d'oeuf, marc de café, cendres, sciure...) Avec l'humidité hivernale, le travail se fait presque tout seul, pour peu que vous retourniez votre tas de temps en temps afin de favoriser l'oxygénation et donc la transformation de vos déchets en humus. Comme il faut entre 3 et 5 mois pour qu'il arrive à maturité, vous pourrez commencer à utiliser le dessous de tas de compost dès l'arrivée du printemps. L'avantage du compostage maison est que vous savez exactement ce qu'il contient et qu'il ne coûte presque rien !

La préparation du potager

bêche terre

Sortez la bêche et la binette, il va falloir faire un peu d'exercice physique ! Pour aérer le sol et lui permettre de faire peau neuve, il faut labourer le sol. Le terme est impressionnant mais rassurez-vous, à moins de posséder plusieurs hectares de terre, une simple bêche suffit amplement... Si vous avez des problèmes de dos, une grelinette vous permettra de retourner la terre sans trop forcer ! Profitez-en pour poursuivre l'enrichissement du sol avec des engrais naturels ou du compost. Ces amendements protégeront le sol en lui offrant tous les apports dont il a besoin. Après l'hiver, vous pourrez jardiner facilement, dans un environnement idéal pour obtenir les meilleures récoltes possibles !

Planter pour anticiper

Voilà qui devrait vous redonner du baume au coeur malgré la pluie et la grisaille. Novembre est aussi le moment de planter certaines variétés. Entre deux ondées, la météo vous donnera sûrement l'occasion de planter les légumes qui pointeront le bout de leur nez d'ici quelques mois. C'est le cas de l'ail, de l'oignon et de l'échalote, mais aussi de plusieurs variétés de choux et de laitues hivernales. C'est aussi la bonne saison pour planter les pois, fèves et carottes courtes qui vous offriront une récolte précoce dès le printemps prochain !

Grâce à ces quelques conseils 100% green (qui sont aussi d'excellents prétextes pour s'aérer un peu) votre petit jardin sera paré pour faire face au froid et aux intempéries. Même s'ils demandent quelques efforts pendant une période de l'année où l'on préfère rester au chaud chez soi, vous ne regretterez pas ces travaux de préparation du potager ! Si vous n’avez pas d’engrais naturel, vous pouvez aller faire un tour sur notre boutique et vous offrir notre pack de terre magique avec de l’engrais naturel !

  • Partager ce contenu

Suivez-nous sur
@poussepousseoff