Petit Guide pour un Noël zéro déchet

Noël est si proche qu'on entend presque les clochettes tintinnabuler... (Si, si, les clochettes peuvent tintinnabuler, surtout celles des rennes du Père Noël !) Comme tous les ans, les fêtes de fin d'année seront placées sous le signe du partage, de la générosité et de la chaleur humaine. Pourtant, cette année, vous avez envie de plus... Prêts à passer un Noël green ?

Pousse Pousse vous propose plein d'alternatives zéro déchet, anti-gaspi et écoresponsables pour concilier esprit de Noël et écologie ! Notre petit guide va vous aider à préparer la fête de Noël en mode zéro déchet, dans le respect des traditions qui font sa magie. Au programme, 6 conseils zéro déchet pour vous inspirer et faire plaisir à tout le monde (même à Tatie Bernadette !)

La box Pousse Pousse zéro déchet de décembre

1/ Un sapin qui ne sent pas le sapin :)

Impossible de se passer du sapin : c'est le symbole de Noël ! Mais vaut-il mieux choisir un sapin artificiel, naturel ou le faire soi-même ? On a pesé le pour et le contre des arbres de Noël...

Le sapin synthétique, à éviter

Le "pour" : Un sapin de Noël artificiel peut servir plusieurs années d'affilée, 3 ans en moyenne.

Le "contre" : La majorité des sapins de Noël en plastique sont fabriqués loin d'ici (souvent en Chine) avec des matériaux pas du tout écofriendly (matières plastiques dérivées du pétrole, aluminium, etc.) Ils sont ensuite exportés et parcourent des kilomètres avant d'arriver dans nos magasins. Comme ils ne sont pas éternels, il faut bien s'en débarrasser un jour. Pour résumer, leur production, leur expédition et leur destruction sont très polluants. Et puis, soyons honnêtes, ils sont rarement aussi beaux que les vrais sapins...

Le verdict : Même si le sapin artificiel est considéré comme un objet déco durable, il est loin d'être la meilleure option pour l'environnement !

Le sapin naturel, bien mais pas top

Le "pour" : Les plantations de sapins de Noël sont conçues pour être renouvelées, généralement sur le principe "1 arbre coupé, 1 arbre planté". Un véritable sapin de Noël n'a donc pas d'incidence sur la déforestation. Après les fêtes, on peut lui offrir une nouvelle vie : un sapin coupé se recycle, et un sapin en pot peut être replanté.

Le "contre" : Des zones de plantations de sapins en "monoculture" qui perturbent l'écosystème environnant et un mode de production intensif pas très écolo.

Verdict : L'impact sur la planète d'un sapin naturel reste modéré. Si vous choisissez cette option, préférez un sapin d'origine française et pensez à le déposer dans l'espace recyclage le plus près de chez vous après Noël !

Le sapin à fabriquer soi-même, la meilleure alternative zéro déchet

Le sapin de Noël DIY en bois flotté de Pousse Pousse

Le "pour" : Un beau moyen d'explorer les possibilités de l'upcycling. L'idée de base est de fabriquer un sapin de Noël qu'on aura envie de réutiliser pendant plusieurs années. On peut utiliser presque tous les matériaux de récupération qu'on veut (planches, bois de palettes, livres, branchages, bois flotté, tissu...) et on passe un bon moment créatif, seul ou en famille.

Le "contre" : On a cherché les inconvénients, mais on n'a rien trouvé. À part peut-être si vous fabriquez un sapin de Noël en piles usagées (mais on vous le déconseille).

Verdict : En plus d'être au top quand on cherche une déco vraiment originale, le sapin de Noël DIY est une option vraiment durable et zéro déchet. Pour fabriquer votre sapin de Noël en bois flotté, on vous laisse découvrir notre article.

Pour en savoir encore plus sur l'impact écologique du sapin de Noël, on vous conseille d'aller lire l'article ultra détaillé de Julie qui tient le blog BananaPancakes !

2/ Le DIY pour une déco 100 % créative et durable

On prend les choses en main pour tout décorer dans la maison, même le sapin. Des boules de Noël aux photophores en passant par la déco de table, on peut tout faire soi-même ! En cherchant un peu sur Internet, vous trouverez une mine d'idées anti-gaspi pour vos décorations de Noël. Si vous êtes fan de travaux manuels, à vous les décorations en pâte à sel ou en argile, les boules de Noël en laine ou en tissu de récup', les guirlandes de bois ou de papier... Toujours dans un esprit nature, pensez à utiliser des matériaux glanés au fil de vos balades (pommes de pin, feuilles de houx, jolies branches...) Nous on a craqué pour le Blanc de Meudon, pratique et écolo pour décorer les fenêtres !

3/ Offrir des cadeaux qui ont du sens

En y réfléchissant bien, votre Tatie Bernadette, votre cousine Lucie ou votre meilleur ami ont-ils vraiment besoin de cette boîte de chocolats bourrés d'huile de palme ? Et si cette année, vous leur offriez plutôt :

- Un cadeau immatériel : une sortie théâtre ou concert, un bon repas au restaurant, un atelier découverte (artisanat, gastronomie, loisirs créatifs, sport ou relaxation...) ou un soin bien-être...

- Un joli cadeau tout plein d'amour que vous aurez confectionné de vos propres mains : savon, bougie maison, soin cosmétique solide, tawashi, lingettes lavables cousues main...

- Un cadeau d'occasion (liseuse, tablette...) ou un vêtement durable et écoresponsable de bonne qualité.

Un abonnement à la box Pousse Pousse pour prolonger Noël pendant 2, 3, 4 ou 6 mois !

Quant au Père Noël, qui sait, il pourrait bien se mettre au vert lui aussi... et décider d'apporter des jouets durables aux enfants, sans plastique et sans piles. Il existe quantité de jeux de société, mécaniques ou en bois, neufs ou d'occasion (mais en très bon état, bien sûr !) prêts à ravir les bouts de choux de votre entourage.

Ces quelques exemples prouvent qu'on peut faire plaisir à tous ses proches -même à Tatie Bernadette- avec des cadeaux zéro déchets (ou presque) !

4/ Des emballages cadeaux à impact limité sur l'environnement

Faire des emballages cadeaux zéro déchet par Pousse Pousse comme le furoshiki

Chaque année pendant les fêtes, des dizaines de kilomètres de papier cadeau finissent à la poubelle. Les moins écologiques étant les papiers brillants, colorés ou métallisés, et les petites décorations qui agrémentent les paquets. On vous donne dons nos astuces pour réduire la quantité de déchets engendrée par les emballages !

Certes, l'emballage, c'est important, mais il existe de nombreux plans B pour éviter le papier cadeau classique. Pourquoi pas du papier journal, kraft ou recyclé, agrémenté de rubans, de pompons ou de feuillage pour emballer le bracelet destiné à Maman ? Ou un joli Furoshiki en tissu imprimé, noué avec soin autour du livre choisi pour votre petit frère ? On en a glissé un dans notre box de décembre !

5/ Un repas de Noël sain, naturel... et de saison !

Surprenez vos invités en leur mitonnant un menu original et gastronomique à la fois bon pour les papilles et pour la planète. Il est encore temps de dénicher de fabuleuses recettes de petits plats écolos et raffinés ! Pour Noël, composez un menu de saison autour de produits locaux, voire bio. Achetez en vrac quand c'est possible et mettez en avant les produits d'origine végétale, bien meilleurs que la viande pour la planète. Invitez les légumes de décembre à table, faites un détour par les saveurs de légumes oubliés... Bref, privilégiez autant que possible la qualité et la proximité !

6/ Les secrets d'une table de fête zéro déchet

Une table de Noël zéro déchet, c'est possible, et c'est encore plus joli ! Cette année, oubliez les gobelets et bouteilles en plastique : des verres et des bouteilles en verre, c'est plutôt logique ! Noël est aussi l'occasion de sortir du placard votre plus beau service de table, ainsi qu'une nappe et des serviettes en tissu. Pour la déco, toujours le même mot d'ordre : naturel, DIY et recyclage !

En attendant le jour J, on vous laisse à vos préparatifs, et on vous souhaite un doux et joyeux Noël !

Nos produits en relation

Rejoignez la tribu sur Instagram