Comment faire ses courses en vrac ?

Vous le remarquerez très certainement en allant à la plage cet été, mais les déchets sont nombreux sur le sable (cela dit, ils le sont un peu partout aujourd'hui). Dans les océans, on retrouve des centaines de milliers de tonnes de plastiques qui détruisent la biodiversité. Il est donc indispensable d’apprendre dès maintenant à réduire ses déchets. Commencer par changer sa manière de faire les courses est un premier pas. Pour cela, Pousse Pousse vous présente comment faire ses courses en vrac. Acheter en vrac se répand de plus en plus chez les consommateurs soucieux de leur porte-monnaie et de leur poubelle. Acheter en vrac permet de faire ses courses de manière écologique en évitant d’utiliser des emballages jetables qui ne se réutilisent pas. 

Si le concept paraît novateur, il ne l’est pas vraiment. La vente en vrac était la norme il n’y a pas si longtemps. Le vrac permet ainsi d’acheter la quantité exacte, dans des récipients réutilisables. Ainsi on évite le gaspillage et rien ne part à la poubelle ! Alors, on s’y met quand ? 

Mais, on achète où en vrac ? 

Tout d’abord on achète en vrac dans une “épicerie en vrac” prévu à cet effet. C’est dans ces épiceries que l’on retrouve le plus de produits en vrac, des denrées alimentaires mais également des produits ménagers, etc… 

On peut également aller acheter en vrac ses aliments chez un agriculteur, il est conseillé d’acheter local. Dans ce cas ce sont les fruits et légumes qui sont les plus faciles à trouver. De plus, le système AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) est aussi une bonne alternative. En effet, il permet d’allier agriculteurs et consommateurs sous un contrat d’une durée définie. Pendant une certaine période, les agriculteurs doivent donner aux consommateurs une quantité de produit définie issus de leur exploitation. C’est une bonne alternative pour avoir des produits frais issus de l’agriculture locale, on recommande fortement ! 

On retrouve également des aliments en vrac dans certains supermarchés ou magasins bios, cependant le nombre de produit est souvent limité, on y trouve majoritairement des denrées alimentaires de base (céréales, féculents, fruits à coque...). 

Les épiceries en vrac se développent de plus en plus en France. Arrivées en 2016, elles sont plus de 300 aujourd’hui, et certaines chaînes se sont mêmes créées. Donc si vous n’en avez toujours pas dans votre ville, patience ça arrive ! 

Plus économique ?

Comme on vous le disait, acheter en vrac permet également de faire des économies d’environ 10%, comparé à un achat classique avec emballage. Cependant une différence peut apparaître si vous n’avez pas l’habitude de prendre des produits bios, étant donné qu’une partie des produits des épiceries en vrac sont généralement bios. 

Mais alors, qu’est-ce qu’on trouve en vrac ? 

Eh bien tout dépend des épiceries, mais en général vous trouverez toute sorte de produits du style : 

  • Légumineuses, céréales, pâtes, riz, graines

  • Fruits séchés, biscuits apéritifs

  • Épicerie sucrée : sucre, bonbons…

  • Liquides : des huiles en vrac, des sirops et des jus

  • Produits ménagers : lessive, bicarbonate, etc.

Certaines épiceries peuvent aussi se spécialiser dans divers produits réutilisables et écologiques comme les serviettes hygiéniques lavables, des lingettes démaquillantes, ou des cosmétiques, etc.

Semblables à nos supermarchés, ces épiceries possèdent de nombreux produits. 

Nos conseils pour acheter en vrac : 

-Adopter la technique zéro déchet : venir avec ses propres bocaux/Tupperware, bouteilles en verre, sac en tissu, en toile, en coton biologique, totebag ou encore un filet à provision (de chez Pousse Pousse évidemment… que vous pouvez retrouver dans la box de juillet !!) et sachets en papier. De retour à la maison, on dispose ses achats dans des contenus adaptés. 

Vous pouvez également utiliser du carton qui est, certes, moins bien recyclé, mais il reste plus léger et plus pratique à porter. 

-Y aller à plusieurs pour être sûr de ne rien oublier, mais surtout parce que c’est plus pratique à porter !

-Faire une liste avant de partir notamment avec les proportions que vous souhaitez prendre, sera plus pratique une fois dans le magasin. 

 

Une fois sur place, c’est en trois étapes que ça se passe : 

  1. La pesée de ses contenants pour noter leurs poids.  Si vous n'en avez pas, les épiceries proposent très souvent de vous en prêter. Autre type de conditionnement possible : les sachets en papier qui sont réutilisables pour les fois d’après. 

  2. Le choix ses produits (éléments de base). 

  3. La pesée finale de chaque pot un par un et de faire la liste totale. Le vendeur peut enregistrer le poids dans la balance et calculer automatiquement. 

Avant d’acheter en vrac il faut surtout que : 

- Vous n’oubliez pas que plus d’emballage signifie que vous n’avez plus accès aux instructions présentes sur les boîtes telles que les dates d’achat/de péremption ou recettes. Assurez-vous que  ses informations ne vous manquent pas une fois vos courses en vrac faites.

- Certains produits ne sont jamais proposés en vrac tels que les laits, les crèmes végétales ou les substituts de viandes (tofu, steack végétal, seitan…). Dans ce cas pas de panique, privilégiez de les acheter avec un emballage léger et recyclables.

- Acheter en vrac signifie que vous devrez renoncer à certains produits que vous trouviez dans vos supermarchés, certaines marques ou tout ce que vous aviez pour habitude de prendre. Vos manières de cuisiner vont devoir changer aussi, dites à dieu aux conserves et aux plats préparés ! 

- Il est aussi conseillé de préparer ses repas à l’avance pour connaître précisément les ingrédients à prendre ainsi que leur quantité exacte pour éviter le gaspillage alimentaire de ce qui pourrait se périmer. Pour cela la technique du Meal prep paraît parfaite ! Elle consiste à préparer ses repas en avance dans des Tupperwares ou des contenants en verre, pour normaliser les proportions d’aliments. Vous pouvez également préparer des étiquettes pour dater les bocaux. 

Le Batch cooking est également une technique de préparation de ses repas à l’avance, avec une petite différence : il faut préparer à l’avance la base de nos plats, et le jour de la dégustation on ajoute tout ce qui est épices et condiments, avec, si besoin, une étape de cuisson. 

Si vous avez envie d'en découvrir un peu plus chaque mois sur le mode de vie anti-gaspi et green, abonnez vous à la box Pousse Pousse juste ici

Nos produits en relation

Rejoignez la tribu sur Instagram