Les témoignages zéro déchet 1 : Camille se lance

Nous revoilà pour une nouvelle série d'articles ! Nous allons vous proposer des témoignages de personnes ayant adopter un mode de vie zéro déchet. Nous pensons que ces témoignages peuvent vous aider à vous lancer, à aller encore plus loin dans vos gestes mais aussi à comprendre la philosophie zéro déchet ! Vous pourrez découvrir les expériences de personnes expertes dans le domaine, de blogueuses, d'abonnés ou encore des membres de la Green Team !

Pour ce premier épisode on vous présente Camille, du blog Camille se lance

" Je m’appelle Camille et dans la “vraie vie”, je suis cartographe ! Eh oui, rien à voir avec le zéro déchet :-)

Le zéro déchet, je suis tombée dedans en janvier 2016, suite à une succession de petites choses qui ont abouti à une prise de conscience plus globale. Tout d’un coup, j’ai eu envie de faire quelque chose pour la planète, mais je ne savais pas trop quoi. Et puis j’ai lu le livre de la Famille (presque) zéro déchet, et j’ai adoré leur approche. Soudain, j’avais l’impression que je n’étais pas condamnée à me dire “je suis trop petite, à mon échelle, je ne peux rien faire”. J’ai compris que faire quelque chose, même si c’est peu... c’est déjà mieux que de ne rien faire du tout !

Alors je me suis lancée, à fond ! J’ai d’ailleurs voulu aller un peu trop vite au départ, tout faire tout de suite, changer radicalement de mode de vie en un claquement de doigts. Et puis j’ai compris que si on veut entamer une démarche zéro déchet sans stress, il fallait être bienveillant avec soi-même, y aller par étape et changer une habitude après l’autre. 

J’ai donc tout d’abord collé un stop pub sur ma boîte aux lettres pour éviter les kilos de publicité papier que je mettais directement à la poubelle. 

J’ai ensuite demandé à mon boulanger de me donner ma baguette de pain sans emballage.

J’ai adhéré à une association fournissant des paniers de légumes. Ainsi, j’ai commencé à consommer local, de saison, bio, et sans emballage (les légumes sont livrés dans des sachets papiers qui sont ensuite rendus et réutilisés).

Je me suis cousu des sacs en tissu pour pouvoir aller faire mes courses dans des magasins proposant des produits en vrac. 

J’ai progressivement cherché des alternatives sans emballage à mes produits ménagers et à mes cosmétiques.

Je suis ainsi rapidement passée d’une poubelle par semaine à une poubelle tous les mois, puis tous les deux mois, etc. Je jette maintenant environ 3 petites poubelles par an, soit environ 1,5 kilos de déchets ménagers dans l’année (contre environ 390 pour un français “moyen”). 

Je me suis rendue compte que le zéro déchet, c’était finalement beaucoup plus qu’une simple histoire de poubelles. C’est une vraie “boîte à outils” intellectuelle qui m’a permis de découvrir tout un tas d’autres sujets : l’impact de l’avion dans nos déplacements, l’impact de la consommation de viande (et notamment de viande rouge) sur l’environnement, l’impact écologique et social de la fast fashion, l’intérêt des monnaies locales, l’importance de consommer des fruits et des légumes locaux et de saison, l’importance de bien choisir son fournisseur d’électricité ou encore sa banque, etc. 

 J’ai appris tellement de choses en si peu de temps que j’ai très vite eu envie d’en parler autour de moi. J’ai donc créé un blog pour ma famille et mes proches (et pourtant, les blogs, ce n’était pas trop mon truc à la base !). J’avais envie de raconter mes petites aventures du quotidien, de transmettre les recettes que j’avais pu tester, les découvertes du moment, etc. Et puis via ce blog, j’ai eu la chance d’attirer début 2017 l’attention d’une maison d’édition qui m’a proposé de carrément écrire un livre sur le sujet ! Quel challenge ! Au même moment, je me suis investie dans la création d’une association locale (zéro déchet Touraine). Tenue de stands de sensibilisation, animation d’ateliers DIY, conférences… Là aussi, c’était un sacré challenge, mais j’avais réellement envie de communiquer mon “amour” du zéro déchet au plus grand nombre ! 

Aujourd’hui, je continue via les réseaux sociaux à faire la promotion d’un mode de vie plus respectueux de l’environnement, plus éco-responsable et plus épanouissant. Et puis je partage aussi avec plaisir mes petits loupés, parce que je suis loinnnnn d’être parfaite ! Même si nous avons de sacrés challenges à relever et que l’ambiance est parfois assez anxiogène je fais tout pour que l’image du zéro déchet que je transmets reste ludique et accessible à tous. Il suffit parfois de peu de choses pour se lancer dans cette belle aventure, un petit coup de pouce qui peut tout changer. C’est aussi pour ça que j’apprécie la philosophie qu’il y a derrière Pousse Pousse, cette idée qu’avec un peu d’aide, quelques produits soigneusement choisis, tout le monde peut devenir un super-héros du quotidien ;-) " 

Vous pouvez retrouver le livre de Camille ici au prix de 12,95€ ! 

Et son calendrier zéro déchet 2020 au prix de 9,95€ ! 

Pour découvrir les prochains épisodes, restez connectés ! En attendant, on vous invite à découvrir notre recette de lessive maison !  


Rejoignez la tribu sur Instagram