Les conseils de Pousse Pousse pour vos herbes aromatiques

On vous dévoile toutes nos astuces pour conserver vos herbes aromatiques cueillies aux beaux jours pour cet hiver.

Deux écoles sont possibles pour les conserver : Le séchage et la congélation

Mais avant on va vous donner quelques astuces de grand-mère pour conserver vos herbes plus longtemps dans le frigo. Une fois coupées les herbes fraîches ne sont plus hydrater, du coup elles se dessèchent rapidement. 

Astuces pour conserver vos herbes fraîches quelques jours :

Première astuce Pousse Pousse :

Entourez vos herbes fraîches d’un papier essuie tout légèrement humidifié.

Placez l’ensemble dans un sac en papier kraft (pas de plastique, écologie oblige) 

Mettre vos herbes aromatiques dans le frigo.

Surtout, pensez à changer tous les jours le papier essuie-tout.

Deuxième astuce Pousse Pousse :

Faites un bouquet d’herbe avec la tige de préférence.

Remplissez un bocal type pot de confiture et plongez le bouquet dedans. 

Vous pouvez aussi recouvrir votre bouquet d’un film alimentaire. 

Ainsi, vous pouvez conserver vos herbes aromatiques 4 à 5 jours. 

Coupez vos herbes pour vos plats :

Mettez les feuilles de basilic les unes sur les autres, roulez-les et coupez dans le sens de la largeur.

La ciboulette, moins compliquée, une paire de ciseaux fera l’affaire.

Mais le romarin et le thym, comment faire ?

Ne vous précipitez pas sur internet pour commander un outil dernier cri, vous aurez de quoi faire dans votre cuisine. 

Un tamis ou une petite passoire fera l’affaire, passez la tige à travers et vous n'aurez plus qu'à récupérer les feuilles !

Le séchage de vos herbes aromatiques : 

Quelles herbes sont concernées ?

Le thym, la marjolaine, le laurier, le romarin, la sarriette, l’origan préfèrent le séchage à la congélation. On peut faire sécher toutes les herbes aromatiques rien ne vous en empêche. 

À savoir que le principalement le cerfeuil et le persil perdent toute leur saveur avec le séchage, il est préférable de les congeler.

Première méthode : le séchage à l’air libre

Fabriquez avec vos petites mains des bouquet attachés par une ficelle alimentaire. 

Suspendus la tête en bas dans un endroit chaud et sec, mais surtout aéré (l’aération est primordiale pour éviter qu’ils ne pourrissent.). 

Deuxième méthode : (ce n’est pas celle que l’on préfère, mais elle est quand même très pratique)

Retirez les feuilles des tiges et les mettre entre des couches de papier essuie tout. 

Faites les sécher au micro ondes à forte puissance pendant une minute puis avec des intervalles de trente secondes jusqu’à ce que les feuilles soient totalement sèches.

Généralement ce procédé prend une dizaine de minutes. 

Pour conserver vos herbes séchées les bocaux en verres sont idéal.

Conservez-les pendant un an et renouveler chaque année vos précieuses réserves

Le thym et le romarin se conservent entier avec la tige ainsi que la feuille de laurier. 

Pour le reste coupez vos herbes séchées en petits morceaux.

La congélation de vos herbes aromatiques selon Pousse Pousse :

Tout d’abord comme signifié plus tôt dans l’article, congelez en priorité le persil ainsi que le cerfeuil. L’estragon, la ciboulette, la sauge, coriandre, la menthe et autres se prêtent extrêmement bien à la congélation. 

La congélation doit se faire aussitôt après votre cueillette pour conserver au maximum la saveur de vos fines herbes.

Vous pouvez les conserver entières ou en morceaux.

Emballez vos fines herbes dans du film alimentaire en petite quantité équivalente à un repas ou un plat. 

Regroupez-les dans un sac congélation et n’oubliez pas d’indiquer la variété ainsi que la date de mise en congélation. 

Vous pouvez conserver vos herbes au congélateur pendant environ 6 mois. 

Attention au basilic qui noircit à la congélation. Pour le conserver, on préfère utiliser notre astuce du glaçon (on vous l’explique plus bas.).

« Les glaçons aromatiques » 

Ciselez vos herbes aromatiques juste après la récolte.

Mettez-les dans un bac à glaçon et remplissez d’eau froide.

Placez-les au congélateur, une fois congelés mettez-les dans un sac de congélation. 

La bonne idée pour faire rissoler vos légumes ?

Leur offrir un petit glaçon aux huiles et aux herbes que vous aurez préalablement préparé avec les tiges de plantes aromatiques.

Gardez vos tiges de persil et ciboulettes ou autres. Hachez-les finement avec un peu d’ail, de l’huile, du sel et du poivre.

Versez-les dans les casiers d’un bac à glaçon puis congelez-les.

Ils seront parfaits pour faire des pommes rissolées !

Retrouvez les astuces pour la menthe de votre box du mois de juin. 

Avec votre menthe, vous pouvez faire des glaçons aromatisés en utilisant les plus petites feuilles. Sur une plaque avec du papier sulfurisé, vous pouvez les faire sécher dans un endroit sec et frais à l’abri de la lumière ou non.

Vous pouvez aussi congeler juste les feuilles. Mais attention, pour qu’elles ne soient pas un seul bloc, déposez les sur une plaque au congélateur. Quand elles sont dures vous pouvez les mettre en sachets et les remettre dans le congélateur. Faites attention elles sont aussi très fragiles et casseront comme du verre.

  • Partager ce contenu

Suivez-nous sur
@poussepousseoff