Le premier geste écologique : le stop-pub

Aujourd’hui encore, les publicités en papier envahissent nos boîtes aux lettres et la plupart finissent directement à la poubelle, sans même être lues.


Véritablement néfaste pour l’environnement, il suffirait pourtant juste d’un petit geste pour que ces publicités s’arrêtent. Entre 2004 et 2008, le gouvernement a programmé une campagne de sensibilisation aux déchets, notamment en dénonçant le nombre de publicités qui vont tout droit à la poubelle. Pour cela près de 9 millions d’autocollants stop-pub ont été distribués par le gouvernement. Cette campagne a contribué à diminuer le nombre de publicités dans les boîtes aux lettres, cependant aujourd’hui ce nombre augmente à nouveau.

Mais alors que faire ? Indiquer simplement sur votre boîte aux lettres que vous n’en voulez plus !


Pousse Pousse vous propose alors son « Stop-pub » : simple autocollant à coller sur sa boîte aux lettres. Selon l'ADEME (l'agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie), il permet d’éviter 30kg de pub non adressée par an par foyer ! Le site du ministère de la transition a annoncé, qu'en 2015, les publicités en papier représentaient 800 000 tonnes de déchets, alors que la plupart ne sont même pas regardées ! Matthias Berahya-Lazarus présidant d’une société de catalogues et prospectus sur internet assure que « Le taux moyen de lecture d’un prospectus est de 13% ». Il est important de noter que 2,9 milliards d'euros sont utilisés chaque année en prospectus par les marques, prix qui se répercute ainsi sur les produits en vente.


L’autocollant stop-pub vous permettra ainsi de recevoir 93% de publicités en moins, soit du courrier à ne pas aller chercher pour vous, et des déchets en moins pour l’environnement.


Aussi efficace qu’esthétique, ce petit autocollant résiste aux intempéries et vous garantit de ne plus perdre de temps face aux publicités. Matthias Berahya-Lazarus affirme également que « les distributeurs respectent plutôt bien ce dispositif, car ils n'ont aucun intérêt financier à cibler des consommateurs réfractaires ». S’acquitter de ce dispositif n’est donc pas inutile et participera à réduire considérablement vos déchets.

De plus, si jamais les publicitaires ne respectent pas votre autocollant, vous pouvez toujours y remédier. Il est en effet possible de se rendre directement chez les commerçants locaux concernés, ou dans votre bureau de poste le plus proche, si c’est votre facteur qui vous dépose les pubs. Dans le cas où les publicités deviennent trop invasives, le non-respect de l'autocollant stop-pub est une infraction, passible d'une amende de 450 euros.

Enfin, pour ceux qui sont intéressés par ces publicités, vous pouvez les retrouver sur internet sur le site www.promoalert.com ou sur le site bonial.fr. Nous sommes bien conscients que la distribution des publicités représente un revenu pour des personnes comme des étudiants, retraités… mais l’impact écologique de ces publicités est tout aussi important et préoccupant. Il faut donc trouver des solutions.

Vous pouvez retrouver notre stop-pub dans notre boutique green en cliquant ici


Rejoignez la tribu sur Instagram