Le guide du jardinier décomplexé : Traiter naturellement son potager

Ca y est, le moment tant attendu arrive ; vos premières pousses pointent le bout de leur nez ! Radis, tomates et salades maison seront bientôt dans votre assiette. Un seul soucis ; vos jolis légumes sont aussi au goût des petites bêtes du jardin qui menacent de les dévorer ! Pas de panique, la Green Team arrive en renfort et vous donne de quoi prendre soin de vos plantes et traiter naturellement les maladies du potager.

Traiter naturellement potager


LES MALADIES DU POTAGER

  • Le mildiou :

Grand classique des maladies au potager, le mildiou est un petit champignon qui se manifeste par l’apparition de traces brunâtres et blanches sur les feuilles qui vont noircir peu à peu et gagner toute la plante. Cette pathologie se développe lorsque le climat est particulièrement humide, oscillant entre pluie et chaleur. Lorsque le mildiou se propage et atteint tout le plant, celui-ci se dessèche complètement avant de mourir. Les fruits, ceux-ci risquent de pourrir et de faire mourir le pied !

Les Bon Geste à Adopter :  Tous les symptomes sont là, le mildiou ravage vos légumes ? Pour traiter naturellement votre potager contre ce parasite, rien de mieux qu’une préparation à base d’ail, bête noire des champignons.

  • Émincez grossièrement 3 têtes d’ail
  • Faites les mijoter dans 3L d’eau
  • Laissez refroidir la préparation quelques heures
  • Filtrez la décoction pour ne garder que le liquide
  • Il ne vous reste plus qu’à l’utiliser en spray directement sur votre plant !

  • La rouille :

Tout comme le mildiou, c’est un petit champignon qui provoque l’apparition de la rouille sur vos belles plantes vertes. Son nom lui vient de la couleur orangé/brunâtre qui se développe sur les feuilles lorsque le plant est touché. Si les syndromes sont moins agressifs que le mildiou, (la rouille ne tuera pas vos plants) mais peut les affaiblir considérablement et nuire à vos récoltes.

Pensez aussi à suivre le principe des bonnes associations au jardin pour que vos plantes se protègent entre elles des maladies et se rendent plus forte. Pour tout savoir des bonnes associations qui rendront votre potager plus fort, c'est par ici !

Le Bon Geste à Adopter : Le diagnostic est tombé et vos plants sont affaiblis par la rouille ? Privilégiez une solution naturelle de traitement à base de purin d’ortie. En plus d’être un remède efficace, le purin d’ortie enrichi votre compost et apportent une vitalité bienvenue à vos plants sans intrants chimiques.

  • Avec des gants, cueillez des feuilles d’orties
  • Hachez le grossièrement
  • Pour 100g d’orties, ajoutez 10L d’eau (pour augmenter les quantités, gardez simplement les proportions en tête)
  • Laissez macérer dans l’eau pendant 2 semaines (et oui, le jardinier patient est un jardinier content !)
  • Tous les 2 jours environ, remuez la préparation
  • Epandez votre purin d’ortie maison au pied de vos légumes
  • Laissez la magie opérer !

  • L’oïdium :

L’oïdium est elle aussi une maladie causée par un petit champignon, qui se propage par temps plutôt humide et chaud. Il se manifeste par l’apparition d’un duvet blanc sur les feuilles, qui finissent par faire pourrir tout votre pied et contaminer ses voisins... En ce début de saison, ce serait bien dommage ! Courgettes, melons et concombres y sont particulièrement sensibles.

Le Bon Geste à Adopter : Avec l’oïdium, tout est question de prévention; il faut protéger vos plants avant que ceux-ci ne demandent un traitement. Soyez donc particulièrement attentifs à l’évolution de vos jeunes pousses ! Si le plant n’est pas complètement atteint, vous pouvez néanmoins traiter naturellement votre potager en appliquant en spray du bicarbonate de soude ou du lait de vache coupé à l’eau, 2 fois par semaine.

LUTTER CONTRE LES RAVAGEURS NATURELLEMENT

  • Les pucerons :

Verts, noirs ou blancs, ces petits ravageurs sont la bête noire du jardinier. Grands amateurs de tomates et de fruits sucrés, ils se groupent sur les feuilles pour et dévorent petit à petit la plante pour ne plus rien laisser !

Le Bon Geste à Adopter : Une recette magique pour jardiniers pressés ? Mélangez du savon noir dans 1L d’eau, et pulvérisez simplement la préparation sur les pucerons ! Effet radical garanti.

Pour lutter le plus naturellement contre les pucerons tout en respectant le cycle de la nature, pensez à introduire des insectes auxiliaires, qui se nourrissent des pucerons et les éliminent naturellement. Contre les pucerons, les coccinelles seront vos meilleures alliées ! Favorisez donc leur présence en préservant un carré d’ortie dans votre potager pour les attirer ou en les abritant dans un hôtel à insecte !

  • Les altises :

Ces petits nuisibles sont reconnaissables aux trous qu’ils laissent dans le feuillage de votre potager. Sans être fatal à la survie de votre plant, elles affaiblissent particulièrement les jeunes pousses.

Le Bon Geste à Adopter : Pour traiter naturellement vos plants contre les altises, vous pouvez utiliser une décoction à base de feuilles de sureau, super efficace sur les jeunes plants.

  • Récoltez 1kg de feuilles de sureau et hachez-le grossièrement
  • Faites tremper dans 10L d’eau pendant 24 heures
  • Faites bouillir la préparation pendant 40min, puis laissez refroidir
  • Utilisez directement en spray sur le feuillage 3 à 4 fois par semaine

  • Les Gastéropodes :

Limaces et escargots sont de petites bêtes qui peuvent vite devenir envahissantes… En effet, elles sont particulièrement friandes des pousses les plus tendres de votre potager.

Le Bon Geste à Adopter : Vous pouvez préparer une décoction à base de poudre de coquilles d’oeufs, ou de marcs de café et la disposer à la base de vos pieds de légumes. Les gastéropodes en ont horreur ! Vous pouvez aussi semer autour de votre potager des herbes aromatiques telles que le thym, le romarin ou la lavande qui repoussent naturellement les limaces, ou en suivant le principe des bonnes associations au jardin pour que vos plantes se protègent entre elles des maladies et se rendent plus forte. Pour tout savoir des bonnes associations qui rendront votre potager plus fort. Si vous disposez d’un jardin, favorisez aussi la venue des hérissons en gardant une zone de haie à proximité de votre potager.

traiter son potager bio

Vous voilà armé pour un potager en bonne santé sans produits chimiques. De quoi cultiver des tomates belles et fortes tout l’été… On espère que cet article vous a plût, n’hésitez pas à le partager avec les jardiniers en herbe de votre entourage ! Et pour plus de conseils pour un potager en grande forme au naturel, retrouvez nos conseils de jardinage pour les débutants chaque mois en vous abonnant à notre box !


Rejoignez la tribu sur Instagram