10 astuces pour recycler son sapin de Noël

 


Le jour de l'Épiphanie, ça sent le sapin, et pour cause ! La tradition veut que l'on attende le premier dimanche de la nouvelle année pour se débarrasser de son sapin de Noël déplumé. Pas question de l'abandonner lâchement sur un trottoir, à part si l'on cherche à tout prix à écoper d'une amende de 150€... Si vous êtes l'heureux possesseur d'un sapin naturel, offrez-lui plutôt une deuxième vie ! Cet arbre offre de nombreuses possibilités de recyclage, parfois insoupçonnées. Après avoir décoré votre maison, votre sapin, peut s'avérer très utile au quotidien ! Avec Pousse Pousse, découvrez 10 gestes pleins de sagesse, sains et écolos pour dire adieu en beauté au roi des forêts... 


1/ Une infusion réconfortante venue de la forêt 

Vous avez opté pour un sapin bio ? Profitez de ses vertus à la fois relaxantes et tonifiantes grâce à une infusion originale. Après avoir prélevé l'équivalent d'une cuillère à soupe d'aiguilles de sapin, écrasez-les dans un mortier. Placez les aiguilles écrasées dans une boule à thé, versez de l'eau chaude dans votre mug préféré et laissez infuser (2 minutes maximum pour éviter une trop grande amertume). Sucrez avec un peu de miel, idéalement de sapin pour rester dans le thème... 
Ce qu'il vous faut :  
- un mortier  
- une cuillère à soupe d’épines de sapin bio encore vertes  
- un peu de miel 
- une boule à thé (ou une petite passoire) 


2/ Un produit d’entretien délicatement parfumé 

On connaît les vertus du vinaigre blanc utilisé en tant que produit d'entretien. Côté odeur, par contre, il peut mieux faire... Un produit nettoyant et antibactérien au parfum frais et naturel, ça vous tente ? Pour obtenir une décoction parfumée à utiliser (presque) partout dans la maison, il suffit de laisser macérer une poignée d'aiguilles de sapin dans du vinaigre d'alcool ménager ! 
Ce qu'il vous faut :  
- une bouteille  
- une branche de sapin  
- du vinaigre blanc 


3/ Dorlotez vos pieds 

Découvrez le plaisir de choyer vos petons avec un bain de pied qui sent bon la nature. Faites bouillir un grand volume d'eau et ajoutez 100 grammes d'aiguilles de sapin. Laissez cuire pendant une dizaine de minutes, filtrez le tout et versez la décoction dans une grande bassine (ou dans le fond de votre baignoire). Ajoutez un peu d'eau d'eau froide pour atteindre la température parfaite, et voilà un merveilleux bain de pied à la fois délassant et antibactérien ! 
Ce qu'il vous faut : 
- une passoire 
- de l'eau 
- 100 grammes d’aiguilles de sapin 


4/ Un savon liquide qui sent bon 


Pour se laver les mains, rien de tel qu'un savon liquide "maison" fait avec un bon vieux morceau de savon de Marseille inutilisé. Faites bouillir l'eau, ajoutez les copeaux de savon de Marseille hors du feu en mélangeant au fouet. Laissez le mélange refroidir avant d'y ajouter le miel et l'huile d'olive (adoucissants et hydratants), les aiguilles de sapin en poudre et les gouttes d'huile essentielle de pépins de pamplemousse (conservateur naturel). Versez dans un flacon pompe sans dépasser les 3/4 de la hauteur. Combinée aux vertus antibactériennes du sapin, cette recette vous assure d'obtenir un savon à l'odeur rafraîchissante et particulièrement doux pour les mains ! 
Ce qu'il vous faut : 
- 200 ml d'eau 
- 10 g de copeaux de savon de Marseille  
- une poignée d'aiguilles de sapin (ou de pin) sèches et réduites en poudre  
- 1 c. à café d'huile d'olive 
- 1 c. à café de miel 
- 10 gouttes d'huile essentielle de pépins de pamplemousse 
Conseils : Avant de réduire les aiguilles en poudre, laissez-les sécher. Pour obtenir une poudre très fine, utilisez de préférence un broyeur à café. 


5/ Une solution nettoyante pleine de fraîcheur 

Faites bouillir de l'eau dans une casserole, jetez-y une poignée d'aiguilles de sapin, laissez infuser. C'est tout. Difficile de faire plus simple, et pourtant, cette solution pourrait vite devenir un incontournable de vos produits d'entretien ! Vous pourrez l'utiliser sur votre plan de travail ou sur le sol pour tout nettoyer et faire flotter une douce odeur de sapin frais dans votre intérieur. 
Ce qu'il vous faut :  
- une casserole  
- 1 l d'eau  
- un bocal d'aiguilles de sapin 
- un vaporisateur 


6/ Un bon paillage économique 

Au jardin 
Naturellement acides, les branches de sapin peuvent être utilisées comme paillage aux pieds de plantes fleuries telles que les rhododendrons ou les hortensias. Mais malgré cette tendance à acidifier le pH du sol, les aiguilles de sapin ne sont pas réservées qu'aux cultures en terre de bruyère. Elles sont riches en terpènes (qui ralentissent la repousse des "mauvaises herbes") et peuvent être placées en bordure de chemin par exemple. Et comme ce désherbant naturel se décompose très lentement, il peut également protéger du froid vos plantations pendant l'hiver. 

Au potager 
En plaçant quelques tas d'aiguilles de sapin tout près de vos salades et de vos légumes, vous ferez fuir limaces et escargots : ils ne supportent pas l’odeur des sapins ! 

Au compost 
En revanche, évitez de mettre le sapin dans le compost, cela risquerait de le rendre trop acide. 


7/ On le ramène à la déchetterie, ou en point de collecte 

Une fois fané, un sapin se ramène à la déchetterie la plus proche, avec les déchets verts. Durant le mois de janvier, certaines communes mettent aussi en place des points de collecte où vous pourrez déposer votre sapin gratuitement. Il sera recyclé, et une fois broyé, il sera utilisé seul pour pailler le sol, ou avec d'autres essences pour servir de compost ! 


8/ L'affaire est dans le sac (à sapin) 

Acheter un sac à sapin, c'est une bonne solution pour transporter votre arbre sans éparpiller ses aiguilles un peu partout sur votre trajet... Mais c'est aussi une manière de soutenir l'association Handicap International. De plus, ce sac est accepté en déchetterie car il est biodégradable en 4 à 8 semaines et donc sans impact sur l'environnement. Le sac à sapin est disponible dans de nombreuses jardineries, grandes surfaces et magasins de bricolage.


9/ Dans une cheminée, un poêle à bois, ou au barbecue 

N'oublions pas que le bois est aussi un excellent combustible ! Après l'avoir laissé sécher pendant 6 mois minimum et coupé en morceaux, vous pourrez utiliser votre sapin pour vous chauffer, ou dès qu'il fera moins froid pour faire cuire vos grillades ! 


10/ On le replante

C'est l'idéal quand on dispose d'un jardin et qu'on bénéficie du climat adapté. De loin la plus naturelle et la plus respectueuse de l'environnement, cette solution n'est bien sûr envisageable que si vous avez opté pour un sapin en pot (et que vous avez pris soin de bien arroser votre pensionnaire pour le garder en pleine forme...) 

Avec toutes ces astuces, vous faites d’une pierre deux coups. Non seulement vous utilisez des produits plus naturels chez vous mais en plus, vous ne jetez pas votre vieil arbre en participant au gaspillage de toutes les ressources qu’il offre encore. Faites cependant bien attention que votre arbre ne contienne pas de pesticides.

Vinaigre de sapin, pastilles pour la gorge, liqueur... Il existe bien d'autres recettes de grand-mère pour recycler tout ou partie de votre sapin de Noël. Et vous, qu'allez-vous faire de votre sapin de Noël ?


Rejoignez la tribu sur Instagram